SÉNÈS Jacqueline - L'île aux cent visages


La journaliste Jacqueline Sénès entreprend le portrait du visage de la Nouvelle-Calédonie au travers de ceux qui l'habitent, depuis plus ou moins longtemps. Ils racontent leur histoire, leurs traditions, toutes origines confondues, la vie d'autrefois, âpre mais point malheureuse, des souvenirs de jeunesse que viennent assombrir les moments de souffrance, deuil etc. Datant de la fin des années 70, les histoires ont une couleur de photos jaunies, instantanés émouvants qui émanent de la paroles d'ancêtres dont certains pourraient être des héros de romans.

Il a le visage aiguisé d'une vieille hache, Marius, et une manière dans l'oeil apte à regarder : une ligne d'humour y bouge en dents de scie sur un fond d'iris couleur de bambou sec.
-Marius ?
Il pouffe comme s'il avait deviné notre astuce toute marseillaise ! Et il cligne de l'oeil, drôle, le corps maigre, génial en fait, ce vieux, qui a vécuà l'époque où d'obscures mouvements de migrations bouleversaient les familles de la Grande Terre. (p.99)





Une plume souvent poétique, parfois un peu trop hermétique pour ceux qui ne connaissent pas la Calédonie, mais l'impression d'ensemble reste sans aucun doute positive : voici un livre qui vaut la peine d'être d'être lu, à trouver dans les bibliothèques peut-être ou chez les particuliers qui en possèdent un exemplaire (comme je l'ai fait).



Date de parution : 1977
Editeur GRAPHICAL
220 pages
illustration d'entrée de billet : Place du marché de Nouméa (début XXè)


Leave a Reply

Merci pour votre contribution à ce carnet de lectures (la modération des commentaires est activée pour les anciens articles)