KODAMA Yûki - Blood lad


Staz n'est pas un garçon comme les autres : c'est un vampire qui règne en maître dans le quartier ouest du monde des démons. Il est très puissant mais passe son temps à collectionner tout ce qui vient du Japon car il adore la culture niponne : lire des mangas, jouer à des jeux électroniques et manger des sushis.
Un jour, sa garde rapprochée lui amène Fuyumi, une jeune fille humaine inexplicablement apparue dans le monde des démons. Comme elle est japonaise, Staz est vraiment tout chamboulé car il n'en avait jamais rêvé autant ! Posséder une humaine japonaise dans sa collection, c'est vraiment le must pour lui ! Il décide de l'enfermer dans sa chambre en attendant de savoir quoi en faire mais la pauvre est dévorée par une plante carnivore et sur le champ transformée en fantôme puisqu'elle porte un triangle blanc retenu par un bandeau sur le front. Staz se fait un devoir de la ressusciter, même si pour cela il va devoir affronter des démons plus puissants que lui, à commencer par Blaz, son frère ainé qui pourrait bien être en mesure de l'aider.
Fuymui et Staz dans Blood Lad



Voilà ce que c'est de passer quelques jours au Japon, d'avoir une fille qui adore les mangas (et le Japon) et d'avoir eu la curiosité de voir à quoi ressemble une librairie entièrement dédiée aux mangas sur une grande avenue de Tokyo ;arrivés à l'étage nous sommes tombées sur un immense poster de Staz, alias Blood Lad. Sympathique invitation à découvrir son histoire. Une fois revenus en France, nous avons vite acheté les tomes disponibles et avons commencé à les dévorer, moi-même, ma fille (15 ans) et mon fils (10 ans).
A ce jour, nous avons les 6 tomes mais il en existe déjà 9 au Japon. En France, il faut compter 3 mois d'intervalle entre chaque sortie, le 7ème tome est attendu pour novembre 2013. L'histoire est amusante, énormément d'humour, un peu de romantisme aussi (et surtout peu de gros mots !). Tout le monde aime Blood lad chez nous !



titre original : Buraddo Raddo
année sortie 2010
édition française en 2012 aux éditions Kurokawa
traduction du japonais par Frédéric MALET
180 pages
Illustration d'entrée de billet : Staz, le garçon vampire

Leave a Reply

Merci pour votre contribution à ce carnet de lectures (la modération des commentaires est activée pour les anciens articles)