STAALESEN Gunnar - Comme dans un miroir


Bergen, Norvège. Une juge engage le privé Varg Veum pour qu'il retrouve sa soeur Bodil et son mari Fernando dont elle n'a pas de nouvelles depuis plusieurs jours. Lors de son enquête, Veum découvre dans le passé des soeurs la disparition tragique de leur mère avec son amant, l'histoire est-elle en train de se répéter ? D'autant que Veum découvre que les deux soeurs partageaient l'amour d'un même homme dans leur jeunesse, qui n'est autre que le neveu de l'amant de leur mère.  

J'ai craqué pour cette enquête qui se situe en Norvège, histoire de changer de Mankell, et bien je suis légèrement déçue : le style est beaucoup moins intéressant, le suspens est bien mené mais le final est vraiment tiré par les cheveux, ceci étant, on découvre beaucoup de petites choses sur les habitudes des Norvégiens, et l'on découvre la vie dans une ville construite autour d'un fjord. J'ai aimé cet aspect là. Varg Veum est un héros assez sympathique, personnage récurrent des romans de l'auteur.
Vous n'êtes plus le même après avoir tué quelqu'un.
Le soir où j'avais envoyé un dénommé Harry Hopsland ad patres remontait à presque deux mois, mais son dernier regard avait laissé une espèce d'abcès dans mon esprit.
L'auteur manie également l'humour, c'est bien ; signalons également une construction subtile dans la suite des interview des protagonistes qui donne un style intéressant. La forme est réussie, le fond de l'histoire policière un peu moins disons le tout net. Dommage.


titre original : Som I et Speil
année sortie 2002
édition française en 2012 pour Gaïa
415 pages
traduit du Norvégien par Alex FOUILLET
illustration d'entrée de billet : Bergen (Norvège)

Leave a Reply

Merci pour votre contribution à ce carnet de lectures (la modération des commentaires est activée pour les anciens articles)