L'ARABE DU FUTUR (tome 1 et 2) - Riad SATTOUF

d'actualité !


1980. Riad a 2 ans lorsqu'il part en Libye où son père a trouvé un poste d'enseignant. A partir de ce moment, Riad va découvrir la vie dans un pays totalitaire car après la Libye de Kadhafi ce sera la Syrie d’Hafez al-Assad, séjours entrecoupés de vacances en France où il retrouve "tout ce qu'il faut pour être heureux".  

L'arabe du futur c'est celui qui, par l'instruction et l'éducation, s'affranchira du joug qui lui est imposé par la religion ou un socialisme moyenâgeux qui maintient le contrôle du peuple par la terreur (exécution, pendaison, meurtre en famille, etc...).

J'ai découvert ce roman graphique autobiographique grâce à une émission de télévision qui témoignait de la sortie du deuxième tome et le lendemain j'ai couru à ma libraire pour commander le tome 1 et 2.

Père syrien (émancipé mais tout de même conservateur limite misogyne) et mère bretonne avec du caractère mais parfois un peu trop dépassée par les événements (jamais je n'aurais supporté aussi longtemps ce qu'elle a enduré !) Riad Sattouf découvre un monde parfois absurde et abrupt dans lequel il essaye de s'adapter en comptant sur l'aide de son père ou de sa mère qui le conseillent ou le défendent.

J'ai mis du temps avant de me pouvoir me consacrer à ces livres (j'ai ces bouquins depuis le mois de juin) mais je ne les ai pas lus avant cette semaine, prise sur d'autres sujets. Et bien je les ai dévoré l'un après l'autre en quelques heures. Le récit est passionnant, instructif et tout à fait d'actualité. Il est également rempli d'humour : j'ai ri comme je ne l'avais pas fait depuis longtemps pour une lecture.


La seule bonne nouvelle en arrivant à la fin du deuxième tome c'est de lire "à suivre" puisque le troisième tome est prévu. J'ai hâte !


"L'arabe du futur"
de Riad SATTOUF

récit en 3 parties.

TOME 1 sorti en 2014
TOME 2 sorti en 2015

édition ALLARY

160 pages

illustrations : Riad SATTOUF



Leave a Reply

Merci pour votre contribution à ce carnet de lectures (la modération des commentaires est activée pour les anciens articles)