CAPOTE Truman - Monsieur Maléfique et autres nouvelles


1-Monsieur Maléfique. Une jeune femme prend son émancipation en vendant ses rêves à un étrange homme qui refuse de lui rendre ce qui lui fait perdre peu à peu son identité.
Après, je lui ai encore raconté un autre rêve. Il s'agissait de lui : c'était la nuit, il me tenait dans ses bras, et tout autour on voyait des ballons qui montaient et des lunes qui descendaient. Il a dit que les rêves qui le concernaient ne l'intéressaient pas. Et il a demandé à Miss Mozart, qui prenait les rêves en sténo, d'appeler la personne suivante. Je ne crois pas que j'y retournerai jamais, dit-elle.

2- Tels des enfants, au jour de leur anniversaire. Une petite fille de 10 ans débarque un jour dans une bourgade et y fait sa loi jusqu'au jour funeste d'un tragique accident.
Elle s'arrêta seulement quand il fallut remonter le phono. Et quand la lune se mit à dévaler les croupes montagneuses, quand les enfants furent rentrés chez eux, et que l'iris de la nuit commença à s'épanouir, Miss Bobbit était toujours là dans le noir, tournant comme une toupie.
3- Une dernière porte est close. Déchéance d'un jeune homme prêt à tout pour monter dans la société mais victime de potins.
Un après-midi, sachant qu'elle ne serait pas chez elle, il se rendit à l'appartement et se servit du passe qu'elle lui avait donné il y a bien longtemps. Il avait laissé quelques affaires, des vêtements, des livres, sa pipe ; tandis qu'il fouillait pour retrouver son bien, il découvrit une photographie de lui barbouillée de rouge à lèvres : cela lui donna subitement l'impression de tomber dans un rêve.

Magnifique petit recueil de poésie noire de trois histoires presque magiques mettant en scène des personnages plutôt paumés et pressés de vivre leur rêve :  l'indépendance, la renommée, la considération, pour tout cela rien n'est trop dur, rien ne doit se mettre en travers du chemin, ni amis, ni voisins, ni amours. Pour le pire sans le meilleur....et avec un soupçon de maléfice.

Un petit recueil à lire de toute urgence (en folio 2€ !) pour ces 3 extraits tirés du recueil plus important comportant 8 nouvelles et  édité sour le titre "Un arbre de nuit (A Tree of Night)" :
  • Master Misery
  • Children on Their Birthdays
  • Shut a Final Door
  • Jug of Silver
  • Miriam
  • The Headless Hawk
  • My Side of the Matter
  • A Tree of Night



titre original :
1- Master Misery
2- Children on their birthdays
3- Shut a final door
année sortie 1949
édition française en 1953 pour Gallimard
1- Master Misery 34 pages traduction de Serge DOUBROVSKY
2- Children on their birthdays 31 pages traduction de Serge DOUBROVSKY
3- Shut a final door 26 pages traduction de Maurice Edgar COINDREAU
illustration d'entrée de billet : Little girl par Hinke Schreuders

Leave a Reply

Merci pour votre contribution à ce carnet de lectures (la modération des commentaires est activée pour les anciens articles)